Skip to main content
Patrimoine

Des bains turco-romains pour le tout Paris

Quiconque emprunte la rue des Mathurins en son croisement avec le rue Auber peut s’étonner d’y voir, au numéro 18, une étrange façade aux inspirations mauresques.

Le curieux apprendra qu’il s’agit des anciens bains turco-romains ouverts dans la seconde moitié du XIXème siècle, dans la lignée de la vague orientaliste qui séduisit la France.

 

Œuvre de deux architectes, Klein et Duclos, cet édifice proposait tout ce qui se faisait de mieux en matière de bains, hammam et autre salle de massage.

 

On y traitait, selon les annonces de l’époque, la goutte, les scrofules, les rhumatismes, l’obésité (sic) grâce à l’hydrothérapie complète et aux inhalations sulfureuses. Les artistes des théâtres voisins y étaient volontiers accueillis pour traiter leurs bronches et larynx « qui réclament des traitements spéciaux ».

 

On pouvait également s’y restaurer ou s’y rencontrer, les publicités de l’époque vantaient la discrétion absolue du personnel. Le baron Haussmann fût lui-même un usager de cet établissement qui accueillit Verlaine, Toulouse-Lautrec ou encore Oscar Wilde.

 

9ème Histoire - Le Hammam des Mathurins© Gallica BNF

 

 

Read also
Legal notices

En cours de rédaction.